Actualité publiée le 08 décembre 2021 

Silence, mettez vos sens en éveil ! Écoutez le chant des oiseaux, observez la nature autour de vous !

Visuel
Actualité gmnf
Description

Les élèves de Terminale en Bac Pro GMNF nous donnent rendez-vous sur la réserve naturelle régionale des étangs de Bonnelles. Avec ses deux étangs, ses sources, ses boisements et ses prairies, la réserve naturelle présente une remarquable variété de paysages et de milieux naturels.

Paragraphes

Texte

Dans le cadre de leur année scolaire, les gestionnaires de ce site leur ont commandé un projet de réhabilitation d’un ancien embarcadère en observatoire ornithologique.
« J’ai eu l’envie d’intégrer cette section GMNF lorsque j’ai découvert l’Espace Rambouillet, un lieu privilégié d'observations des animaux et de la forêt créé par l'Office National des Forêts. Et puis j’aime accompagner mon grand-père à la pèche », m’explique Adrien alors que nous nous équipons tous de nos bottes de sept lieux.

Comme ses camarades, la majorité des élèves présents dans cette section ont la passion des grands espaces. Au cours de leur cursus, les élèves doivent suivre 4 stages sur un ou des milieu(x) naturel(s) et/ou sur de la faune sauvage. Matheo a choisi le Parc National des Ecrins dans les Alpes pour une mission de recensement des habitats d’un oiseau protégé, Le TETRAS LYRE. Maceo a réalisé le sien, au sein d’un syndicat de rivière pour la restauration des cours d’eau.

Quant à Bazile. «  J’ai travaillé à la création d’un sentier baptisé « la Balade des rois », projet géré par l’ONF de Versailles. Il a la particularité d’être jalonné de points de belvédères pour faireActu GMNF 2 découvrir au grand public les parcours forestiers autour de Versailles. » Une vraie révélation !  La présence de la classe sur la réserve des étangs de Bonnelles n’a cependant pas qu’un objectif contemplatif. Plus sérieusement, deux chargés de mission du parc régional de la Haute Vallée de Chevreuse, Olivier et Carole ont passé à la classe GMNF, la commande d’un véritable projet autour de l’ observatoire ornithologique de la réserve naturelle.
Nos futurs « naturalistes en herbe » vont devoir appréhender et comprendre les enjeux de la réserve entourée de la présence de sources, de zones humides et forestières et milieux de prairies pâturées ou fauchées. « Il y a beaucoup d’habitats différents et il faut à tout prix maintenir cette mosaïque de milieux naturels. Cela nécessite beaucoup d’opérations de gestion différentes », souligne Olivier.
Protéger, gérer et accueillir du public, voici les grandes missions d’une réserve naturelle qu’ils devront approfondir à l’occasion de ce projet. « Combien de temps faut-il pour qu’une réserve soit classée ? », interrompt un lycéen. « Environ une dizaine d’année, précise Carole et ajoute : ici, c’est un ancien domaine du château de la duchesse d’Uzès. La commune a profité de la vente du bâtiment classé pour acquérir la réserve. »
A deux pas de chevreuil du futur observatoire, Carole liste ensuite devant les élèves à l’aide de son porte-folio imagés, l’essentiel des espèces observées au niveau de l’étang. « Notez bien tous ces oiseaux. C’est essentiel pour votre projet ! », prévient Emmanuelle Guyot, l’enseignante référente de la section GMNF.Actu GMNF 3
Nos deux techniciens en gestion des milieux naturels distribuent maintenant aux élèves, les outils de mesures pour qu’ils procèdent aux relevés de métrages et prises de notes indispensables à la réalisation de la rénovation de l’observatoire.
« Attention, il faut que ça reste financièrement viable ! », prévient Olivier. La restitution des projets s’effectuera devant un jury de professionnels en janvier prochain et le début des travaux est prévu au mois d’avril juste avant les épreuves du Bac.

Malgré les doigts rougis par la froidure de l’automne, nos amoureux de la nature ne perdent pas de temps et s’organisent vite répartis par petits groupes afin d’évaluer, dessiner, penser et mesurer les points de rénovation.
La matinée s’achève, le clocher sonne l’heure du déjeuner. Sur le chemin du retour, Olivier s’exclame : « Au fait, si vous ne savez pas quoi faire le 11 décembre prochain, on organise des actions récurrentes de chantiers participatifs sur la réserve, pour nettoyer les arbres tombés au sol. Vous êtes les bienvenus! »

Céline Guérin du Marteray

La formation Bac pro Gestion des Milieux Naturels et de la Faune (GMNF) - Temps Plein